Version mobile (Libre accessibilité)

La première femme médecin suisse – pionnière à tous les niveaux


En 1845 naît à Bözen une petite fille avide de savoir qui, en dépit de nombreuses résistances, chamboulera les conventions en place: elle s’appelle Marie Vögtlin.

Elle est la première femme suisse à étudier la médecine, à Zurich, de même que la première femme européenne à se spécialiser dans l’obstétrique et les maladies gynécologiques. En 1874, elle décroche un doctorat à l’Université de Zurich et est la première femme médecin à ouvrir un cabinet dans cette ville.

Marie Heim-Vögtlin se distingue par une force de caractère hors du commun. Mère de famille active professionnellement, elle lutte sans répit pour améliorer la situation de la population et se bat pour le droit de vote des femmes. Elle participe en outre à la fondation de l’école d’infirmières de Zurich avec hôpital pour les femmes («Schweizerische Pflegerinnenschule mit Frauenspital in Zürich»), le premier hôpital en Suisse dirigé par des femmes (voir au recto, 2ème de gauche). Elle contribue enfin à mettre en réseau les femmes médecins; une impulsion qui lui survivra et donnera lieu à la création de «mws – medical women switzerland », une association encore active aujourd’hui.

{{DisplayName}}

{{itemPerPageText}}
{{'ProductListLoading' | localize}}
{{itemPerPageText}}
{{itemPerPageText}}
{{'CommonNoProductsInCategory' | localize}}